En marche vers la Lune!

Nous regardons 50 ans en arrière

Le 20 juillet 1969 est entré dans les annales de l'histoire de l’humanité. Ce jour-là, un homme risqua pour la première fois un premier pas sur la surface d’une autre planète – celle de la Lune. Ce jour-là ne fut pas un grand pas uniquement pour l’humanité, mais aussi pour Omega. Tous les astronautes de la mission Appolo 11 portaient en effet ce jour-là une «Omega Speedmaster Moonwatch» au poignet.

Revenons ensemble sur la naissance de cette montre de légende. Le premier modèle de la «Speedmaster» a été présenté pour la première fois en 1957. Cependant, personne à l’époque ne pouvait s'imaginer qu’elle voyagerait jusqu’à la Lune. À l’époque, la « Speedmaster » n’avait pas non plus été conçue spécifiquement pour visiter l’espace, mais comme une simple montre de sport dotée d’une fonction de chronographe. Étant donné que la montre possédait un diamètre de 39 mm, un tachymètre à graduation a dû être installé sur la lunette pour mesurer la vitesse.

Or, la NASA cherchait une montre adaptée au voyage dans l’espace lors de la phase de préparation de la mission Appolo. Il était important de disposer d’une montre capable de résister aux conditions et exigences extrêmes de l’espace. Plusieurs modèles de différentes marques d’horlogerie ont été soumis à des tests radicaux. Entre autres, des tests ont été effectués pour vérifier le bon fonctionnement de la montre en apesanteur, sa résistance aux chocs et sa résistance aux champs magnétiques puissants. Dans le cadre de tous ces tests, seule l’«Omega Speedmaster» a su convaincre la NASA.

En 1962, la première navette spatiale a quitté la terre avec, à bord, l’«Omega Speedmaster», en direction de l’espace. En 1965, trois ans après le premier vol d’essai, la montre a reçu le titre officiel de montre-bracelet officielle de la NASA.

En 1969, 4 jours après le départ de Neil Armstrong et de ses collègues de la Terre, les astronautes atterrissaient sur la Lune. L’ensemble de l’équipe portait une «Speedmaster», et c’est ainsi que l’«Omega Speedmaster» est devenue la première montre à atterrir sur la Lune. Ce que beaucoup ignorent... Neil Armstrong avait oublié sa montre dans la navette, et pour être tout à fait précis, c’est son collègue Edwin « Buzz » Aldrin qui a foulé le sol d’une autre planète pour la première fois avec cette montre au poignet.

Depuis la réussite de l'alunissage, chaque «Moonwatch» porte la mention : « First Watch Worn on Moon ». Aujourd'hui, l’aspect extérieur de la montre n’a presque pas changé. Il existe toujours une variante à remontage manuel doté de verre en hésalite. Pour ce faire, cependant, l’horlogerie interne a quelque peu changé. Cependant, le mouvement d'horlogerie reste presque inchangé.

«C’est un petit pas pour l’homme et un grand pas pour l’humanité.» – Neil Armstrong, le 20 juillet 1969

Omega Speedmaster Moonwatch Dial